Livraison offerte à partir de 30€

Le Maté

 

 

 

 

 

Ici nous allons vous présenter les origines et l’histoire du Maté. Faites-vous couler un bon thé, asseyez-vous confortablement et c’est parti pour un peu d’histoire.

 

 

 

 

 

Parlez de thé et tout le monde parlera du thé vert, thé noir ou encore thé blanc.

Récemment mis en avant avec les sportifs, le maté est devenu une boisson à la mode et de plus en plus consommée. Mais savons-nous vraiment tout sur cette boisson ? Que renferme le maté ? 

Il est originaire de la forêt amazonienne, en Amérique du Sud. Cette boisson est produite à partir d’une plante originaire des forêts tropicales humides du Brésil et du Paraguay. Le maté a longtemps été utilisé comme boisson culturelle par les anciennes tribus Guarani.

Pourquoi l'appelle-t-on « maté » ?
Le mot maté est un emprunt au quechua mati, qui désigne une « sorte de calebasse transformée en vase qui sert pour la préparation du maté » et par extension la boisson elle-même.

Les bienfaits du maté :

C’est une boisson aux multiples nutriments :

comme des acides aminés différents qui constituent les protéines au nombre de 15, mais aussi du magnésium, du potassium, calcium et du fer. De nombreuses vitamines : AB1B2B3B5, C et E. Il contient également des saponines, que l’on retrouve dans les aliments comme les épinards, le soja ou le quinoa.

Des polyphénols qui sont des antioxydants naturels dont les effets sont largement utilisés en médecine. De la théobromine, que l’on retrouve notamment dans le cacao. Et enfin, de la caféine.

Fournisseur d’énergie :

Le maté produit une énergie constante pendant plusieurs heures, contrairement au café qui produit des pics d’énergie.

Propriétés antioxydantes :

Il permet d’accroître significativement la concentration ainsi que la vivacité d’esprit.

Les feuilles d’Ilex Paraguariensis contiennent près de 90 % de plus de polyphénols que le thé vert. Ces molécules luttent contre l’apparition et la prolifération des radicaux libres (lorsqu’ils sont en excès, ils provoquent le vieillissement prématuré et la dégénération des cellules.)

Pour information, notre alimentation quotidienne devrait contenir entre 3 000 et 5 000 ORAC (indice servant à mesurer l’effet antioxydant d’un aliment). Un maté apporte environ 1700 ORAC.

Effet thermogenique :

La yerba maté contient des saponines, ces substances ont la capacité d’encapsuler les lipides afin de faciliter leur élimination. 

Effet diurétique et détoxifiant :

Grâce à la caféine qu’elle contient, la yerba maté est considéré comme un excellent diurétique. Il réduit la rétention de liquide. Il lutte efficacement contre l’effet peau d’orange ainsi que la cellulite.

Effet minceur :

Cette boisson est riche en potassium ainsi qu’en calcium. Ces deux minéraux, ajoutés aux acides chlorogéniques qu’elle contient, permettent au maté de réguler et de faciliter la digestion. 

Récupération :

 Le maté améliore la récupération après l’effort. Une étude réalisée à Cambridge a prouvé que le taux de récupération est supérieur à 8 % dans les 24 heures qui suivent un entraînement, lorsque le sportif consomme du maté.

Régulation du cholestérol :

Parmi les bienfaits scientifiquement prouvés du maté, on trouve sa capacité à faire baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL) au profit du bon cholestérol (LDH).

Les étapes de fabrication du maté

Si tous les thés sont issus du théier (camellia sinensis), Le maté est issu lui de l’Ilex Paraguariensis . La production du maté se fait donc en cinq étapes :

La récolte, uniquement au moment idéal, quand les feuilles sont mûres.


Le séchage, les feuilles sont exposées à la chaleur du feu pour retarder les processus de
fermentation et d’oxydation. Une fois séchées, elles sont écrasées.


L’entreposage, la saveur, la couleur et l’arôme qui distingue les différentes
variétés.


Le broyage, traitée en fonction de sa variété.


L’emballage, cette dernière étape est cruciale afin de préserver toutes les
qualités, c’est pourquoi on utilise des emballages hermétiques au design
particulier.

Les variétés de maté

En fonction du processus de production, il existe différents types de yerba mate

– La yerba mate verte

– La yerba mate brune

– La yerba mate aromatisée

– La yerba mate traditionnelle

Comment conserver le maté ?

Pour conserver tous ses arômes, il est recommandé de conserver le maté à température ambiante dans un endroit sec et à l’abri de la luminosité.

Retrouvez notre gamme de maté