Livraison offerte à partir de 30€

Le thé vert

 

 

 

 

 

Ici nous allons vous présenter les origines et l’histoire du thé Vert. Faites-vous couler un bon thé, asseyez-vous confortablement et c’est parti pour un peu d’histoire.

 

 

 

 

 

Aujourd’hui véritable institution le thé vert se consomme par tout temps. Mais connait-on vraiment son histoire ?

Il existe plusieurs légendes sur l’origine du thé en voici deux :

La première raconte que le thé serait apparu en l’an 2737 avant notre ère, quand des feuilles se détachent d’un arbre pour tomber dans l’eau chaude de l’empereur Shen Nong qui alors se reposait au pied d’un arbre

Une autre légende originaire d’Inde attribue l’invention du thé à Bodhidharma, fondateur en Chine de l’école Chan : ce moine bouddhiste se serait endormi après avoir médité pendant neuf ans devant un mur. À son réveil, il se sentit si coupable qu’il se serait coupé les paupières pour éviter de se rendormir et les aurait jetées au sol, donnant naissance au théier.

Pourquoi l'appelle-t-on « thé vert » ?
Le thé vert s’appelle ainsi en raison de la couleur de ses feuilles et de sa tasse ainsi que le fait qu’il ne subit aucune oxydation ou très faible.

Les bienfaits du thé vert :

Les vertus du thé vert sont nombreuses et utilisées à des fins médicinales depuis des siècles.

 

  • C’est un puissant antioxydant. 
  • C’est un brûle graisse naturel.
  • Il permet une meilleure circulation sanguine
  • Il est relaxant et déstressant.
  • Il améliore la mémoire 
  • Il améliore la digestion
  • Il réduit les impuretés et nettoie la peau et ses théines sont parfaites pour
  • Il resserre les pores et lutte contre le vieillissement de la peau. 
  • Il fournit de l’énergie.

Les étapes de fabrication du thé vert

Si tous les thés sont issus du théier (camellia sinensis), leur différence est provoquée par le degré d’oxydation. L’oxydation est le procédé naturel selon lequel une plante une fois cueillie, va peu à peu se faner. Dans le cas du thé vert, le processus d’oxydation est empêché dès sa cueillette. Afin de l’arrêter, la production du thé Vert se fait donc en trois étapes :

 

La torréfaction : Dès la cueillette, afin de tuer les enzymes responsables de l’oxydation. En Chine, les feuilles sont chauffées à 300°C, cette étape s’effectue à l’aide d’un wok ou d’une bassine d’eau chaude, quand, au Japon, elle s’effectue à l’aide de la vapeur ce qui développera des notes naturelles très différentes dans ces deux grands pays consommateurs de cette famille de thé. Les feuilles deviennent alors souples et pliables pour le roulage. La grande difficulté de cette étape de manufacture est de ne pas brûler la feuille de thé. Si des petites cloques se forment, c’est la preuve que cette étape n’a pas bien été réalisée. 

 

Le roulage : Par la torréfaction, les feuilles sont devenues très maniables ce qui permet de rouler la feuille pour lui donner la forme souhaitée qui est souvent liée à la région de production. 

 

La dessiccation : Pour une conservation optimale, les feuilles de thé sont séchées sur des séchoirs à claies où circule de l’air chaud pendant 2 à 3 minutes avant de se reposer pendant une demi-heure. Cette action est reproduite autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que la plante ne contienne plus que 5 à 6 % d’eau.

 

Une fois ces trois étapes passées, les feuilles sont triées et emballées.

Les variétés de thé vert

Il existe plusieurs variétés de thé vert

Il a été évalué que dans la Chine antique, il existait plus de 8000 types de thés verts. Aujourd’hui, on estime à plus de 1500 le nombre de variétés de thés verts dans le monde entier.

Japon : Sencha, Genmaicha…

Chine : Gunpowder, Chun mee…

Depuis bien d’autres se s’y on mit comme le Darjeeling, Ceylan.

Le Pai Mu Tan aux notes cacaotées et vanillées, rappelant le Yin Zhen en étant plus corsé et laissant une empreinte gustative plus forte en bouche.

Le Pai Mu Tan est surtout populaire auprès des consommateurs chinois en période de forte chaleur pour se désaltérer.

Comment conserver le thé vert ?

Pour conserver tous ses arômes, il est recommandé de conserver le thé vert à température ambiante dans un endroit sec et à l’abri de la luminosité.